Expériences

Partenaires
Partenaires

1. Matière à penser

Fabrice Hyber - Robert Langer 

19 octobre 2007 - 6 janvier 2008

Matière à penser Fruit de la collaboration entre l’artiste Fabrice Hyber et le scientifique Robert Langer, MIT, Boston.

Qu’est-ce que l’intelligence ? Un patrimoine génétique ? Un capital personnel influencé par l’environnement, par la culture ? Un processus de transformation ?
La réponse scientifique n’est pas certaine, la réponse artistique est multiple. Le Laboratoire explore de telles questions au travers d’expériences artscience – résumées dans le premier roman du Laboratoire, Niche (édition le Laboratoire et ensBa, 2007)
.

Les cellules souches, encore aujourd’hui, une des frontières de La science médicale accompagnés par David Edwards et la directrice artistique du Laboratoire Caroline Naphegyi, l’artiste et le scientifique se sont rencontrés au MIT à Boston, en janvier dernier. De cette rencontre est née l’idée de travailler sur la transformation d’une cellule souche et sur le contexte de son développement. en effet, une cellule souche a en elle le potentiel pour devenir n’importe quelle cellule active, ceci en fonction de son environnement, des aliments qu’elle reçoit et des informations qui lui sont données.

Depuis sa rencontre avec Robert Langer, Fabrice Hyber élabore un vocabulaire propre à ce sujet, enregistre des données et associe des idées. L’ensemble des strates du processus créatif se traduit progressivement en notes, en tableaux et en objets – sabliers où se jouent les mécanismes de transformation et de renaissance, “le passage d’un état à un autre, la notion de temps”, un bain de champagne (bulles), un homme/ aliment (nourriture de la cellule), un jeu d’esprit (le jeu s’implique dans le processus mental par la substitution d’un des joueurs à l’autre).

“Quand une fausse information est envoyée à la cellule, que se passe-t-il ?” se demande Hyber. Les différents échangent avec robert Langer, l’information, la matière et les dessins ont permis à Fabrice Hyber d’élaborer une “matière à penser”.

L’exposition présentée au Laboratoire est l’instant donné de ce processus créatif, l’accumulation de scènes et d’expériences sensuelles. La prolifération d’objets, de maquettes (préliminaires à l’œuvre), de vidéos et de tableaux présentés dans l’exposition vise à recréer l’atelier/laboratoire de l’artiste, telle une photographie de sa pensée. ainsi Fabrice Hyber construit un “espace Meta” qui s’organise par glissement de formes et de sens, imbrications et rhizomes, dont la complexité est à l’image de la pensée.

Développez vos cellules en fonction de vos aliments: Fabrice Hyber propose une fois par mois pendant la durée de l’exposition, un “repas sensible.”

01

Matière à Penser

Fabrice Hyber & Robert Langer
19 octobre 2007 - 6 janvier 2008